Petit tour des Appellations d’Alsace

Une région qui vous réserve bien des surprises !

 

En cinq siècles, il n’existe pas un vignoble qui ait subi autant d’aléas que celui de l’Alsace.
Cette petite région viticole a connu des incidents climatiques, des maladies de la vign et c’est pourtant ce passé si particulier qui confère ses lettres de noblesse au vignoble alsacien !

A ce jour, 15 500 hectares de vignes sont cultivés dans la région. Le vignoble bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec en été, grâce aux voisins lorrains qui « retiennent » les pluies dans les belles montagnes des Vosges ! Colmar est la 2e ville la plus sèche de France, avec seulement 500 mm de pluie par an ! Qui l’eut cru ?☺

Les vignes sont plantées sur ces collines sous-vosgiennes, entre 200 et 400 m d’altitude, profitant du soleil et d’une orientation parfaite, au sud. Les sols forment une véritable mosaïque composée de calcaire, de granit, d’argile, de grès ou encore de roches volcaniques. Cette géologie particulière, propice à l’épanouissement des sept cépages principaux, donne aux vins d’Alsace ses noms et ses caractères aromatiques.

Le Sylvaner est un vin frais et léger aux notes d’herbes fraîchement coupées, idéalement accompagné de coquillages, poissons ou charcuteries.

Le Pinot blanc est tendre et délicat, avec ses arômes discrets de fruits du verger. Tel un gendre idéal, il s’accorde avec la plupart des mets, des buffets variés…

Le Riesling, le cépage phare d’Alsace et reconnu pour être l’un des meilleurs vins blancs au monde. Sec, minéral et racé, aux notes délicates d’agrumes, ce vin gastronomique par excellence est incomparable avec les poissons, les crustacés, les viandes blanches ou encore un bon fromage de chèvre.

Le Muscat, frais et fruité, donne l’impression de croquer à pleines dents dans une grappe de raisin. Délicieusement sec, il sera l’atout de vos apéritifs ou des asperges, à la belle saison.

Le Pinot gris, complexe et aromatique, distille des notes fumées de fruits secs et de cire d’abeille. Lorsqu’il est vinifié en sec, il accompagne parfaitement les terrines et les poêlées de champignons. Dans sa version plus riche, il sublimera les foies gras, Comté ou encore la cuisine asiatique.

Avec son nom imprononçable mais une renommée qui n’est plus à faire, le Gewurztraminer incarne parfaitement l’originalité et la typicité des vins d’Alsace. Il offre des arômes complexes de fruits exotiques, de fleurs ou d’épices et accompagne les plats parfumés et relevés ainsi que tous les fromages corsés et les desserts.

Le Pinot noir est le seul cépage rouge autorisé dans la région et développe des arômes de petits fruits rouges comme la framboise, la cerise ou la groseille. Elevé en barriques, il prend une structure plus complexe et charpente. Il sera parfait, servi avec une viande rouge, du gibier ou de la charcuterie.

Grand Cru d'Alsace

Très rapidement, les vignerons alsaciens ont su déceler des spécificités à certains terroirs (comprenez lieux dits) révélant des vins remarquables, à la structure différente.

Classés sous l’appellation d’origine contrôlée Alsace Grand Cru, ces vins sont soumis à une rigueur que l’on connaît bien aux alsaciens : 4 cépages autorisés (riesling, gewurztraminer, pinot gris et muscat), une délimitation stricte des parcelles, un rendement limité, des règles spécifiques de la conduite de la vigne, une richesse naturelle minimale…

Ces caractéristiques ont donné naissance à 51 Grands Crus, dont les Schlossberg, Rangen, Eichberg, Osterberg ou Rosacker figurent parmi les plus renommés. A cette appellation Alsace Grand Cru vient se rajouter deux mentions complémentaires, les « Vendanges Tardives » et les « Sélection de Grains Nobles ». Ces vins sont plus rares car complexes à produire : les raisins sont récoltés en surmaturité uniquement lors des très bonnes années. Un tri spécial, grains par grains, est réalisé pour ne conserver que les baies atteintes de pourriture noble, le Botrytis cinerea. De l’or en bouteille…

Pour clôturer ce tour d’Alsace des appellations, il en reste une dernière, mais non des moindres car elle représente le quart de la production de la région, l’AOC Crémant d’Alsace.

Elaboré à partir d’un cépage unique ou d’un assemblage et respectant la méthode traditionnelle, le crémant est un vin effervescent et léger. Il convient de faire sauter son bouchon à chaque occasion festive, libérant ainsi de fines bulles joyeuses qui réveilleront à coup sûr les palais endormis !

Vous l’avez compris, la diversité des vins d’Alsace est telle que l’on peut vite s’y perdre… Rien ne vaut la pratique pour appréhender la théorie, alors montez à bord avec Vidivino et partez à la découverte des appellations des vins d’Alsace !

Découvrez nos tours en alsace
path-2 Created with Sketch.